Premier Amour

Jérôme GARNIER,  Comédien issu du conservatoire d’Avignon, interprète avec talent au Théâtre Au Bout Là-Bas, une pièce difficile sorti de l’univers déchiré de Samuel Beckett.


« Car je savais que je ne serais pas toujours jeune, et que l'été ne dure pas éternellement, ni même l'automne, mon âme bourgeoise me le disait. »

Cette nouvelle écrite en français en 1945 raconte les épisodes de la vie du narrateur après la mort de son père alors même qu’il est expulsé de sa chambre. Il y serait bien resté, proposant ses services en forme de bricolage…

Puis rencontre avec Lulu, l’amour, l’amour en vrai, l’amour en trop, un enfant…

« Je ne me sentais pas bien à côté d'elle, sauf que je me sentais libre de penser à autre chose qu'à elle, et c'était déjà énorme. »

Je ne vous en dis pas plus. Beckett crie doucement ses incertitudes… ses doutes… ses vérités ! Cruellement souvent, avec humour parfois, mais c’est diablement bien écrit ! Et interprété.

Texte à la première personne, mise en scène sobre, efficace, décor dépouillé, 9 ampoules créent l’atmosphère, le comédien est déjà sur le plateau à l’entrée du public. Jérôme GARNIER glisse dans la peau du personnage, son œil perce chacun d’entre nous, au centre de la conscience, peut-être pour vérifier l’exactitude de ses propres interrogations. C’est remarquablement joué, tout en retenue. J’en sors étrangement envouté. Merci l’acteur. Etonnant.

Et merci au Théâtre de la qualité de ses défis.

Guichet fermé, il est conseillé de s’y prendre à l’avance et de réserver.


PierPatrick

 Théâtre Au Bout Là-Bas    06 99 24 82 06

La compagnie Le sourire au pied de l’échelle

Manon ALLOUCH – Metteur en scène

Jérôme GARNIER – Comédien